Accueil du site > Le Rink Hockey > Articles de presse > Article Journal Sud-Ouest/La glace en noir et blanc

Article Journal Sud-Ouest/La glace en noir et blanc

lundi 7 février 2011, par chb

Un superbe article de JACKY DONZEAU du Journal Sud Ouest ,nous résumant notre soirée de Samedi soir dernier...

Samedi soir, la patinoire municipale a vécu l’un de ces temps forts qui font les grands moments de cohésion et de fête. Le Roller Skating (RSGM) Rink-Hockey y disputait un match de huitième de finale de la coupe de France. Pour cette belle occasion, l’ensemble du club s’est mobilisé pour créer l’événement et mieux faire connaître son sport. C’est dans une patinoire dont la piste a été refaite au cours de la semaine précédente que les rink-hockeyeurs locaux ont donné au public venu les encourager un véritable spectacle, voire un show.

Tout a débuté en fin d’après-midi avec des matches de démonstration des jeunes de l’école de rink- hockey avant le clou de la soirée, le match opposant les Barbots à Nantes-Lonchamp. L’ensemble des dirigeants du club avait revêtu la tenue noire et blanche. Les spectateurs arboraient fièrement sur les joues deux traits noir et blanc pour bien marquer leur appartenance et leur soutien au club.

Pendant que les deux équipes s’échauffaient sur la piste, les tribunes où se trouvaient déjà Marie-Hélène des Esgaulx, sénateur-maire, et son adjoint aux sports, André Moustié, se remplissaient doucement. Un show à l’américaine

Pour ce match pas tout à fait comme les autres, le cérémonial des grands jours s’est déroulé sans aucune fausse note. Entrée des deux équipes accompagnées par des jeunes de l’école de rink-hockey. Présentation des équipes au public avant que le maire et son adjoint ne saluent les joueurs un après l’autre et ne manquent pas d’encourager les Barbots de « On va gagner ».

À la mi-temps, retour des enfants sur la piste pour un véritable show à l’américaine. Des balles multicolores roulent sur la piste, chorégraphie parfaitement réglée, les cannes de hockey frappent le sol au rythme de la musique. Et bien sûr applaudissements nourris de la foule qui savoure avec délice ces moments de liesse, encourage son équipe. Dans 25 minutes, elle se qualifiera pour le tour suivant : les quarts de finales de la coupe de France. Ensemble, une nouvelle fois, ils pourront revivre et se souvenir de la belle et grande époque, celle où leur club évoluait en Nationale 1 et participait aux coupes d’Europe. Expérience terrasse la fougue

Ce passé devient soudain bien présent, tant dans les tribunes que sur la piste. Là, les Barbots, club de Nationale 3, tiennent la dragée haute à des Nantais évoluant une division au-dessus. Ces jeunes pensaient ne faire qu’une bouchée de cette équipe qualifiée de vieillissante par leur entraîneur. C’était bien mal connaître ces Barbots, la majorité avait participé à plusieurs matches de coupe d’Europe, évolué en Nationale 1, remporté un titre de Nationale 2.

La fougue de la jeunesse allait apprendre à ses dépens que l’expérience doublée de clairvoyance et d’une vitesse de jeu surprenante pouvait lui être fatale. Dépitée au coup klaxon final, elle a compris que les Barbots en s’imposant par 5 buts à 4 ont fait s’envoler tous leurs espoirs de poursuivre l’aventure de la coupe de France.

Voir en ligne : Article Sud -Ouest

Portfolio

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © c.bavota, Juan Gordillo sous Licence GPL